La compensation carbone, c’est quoi?

La réduction des gaz à effets de serre se trouve au cœur de la problématique de la préservation de l’environnement de nos jours. Au nombre des stratégies développées pour réduire sensiblement la pollution environnementale, on retient le principe de compensation carbone.

La compensation carbone est un processus dans lequel le pollueur cherche à réduire les émissions de CO2 provenant de son activité par la promotion des projets de réduction ou de capture et séquestration de carbone en un autre lieu du globe. Ainsi, une industrie polluante en France peut se racheter en finançant, en Amérique du Sud, un projet de plantation d’arbres qui, à terme, seront en mesure d’absorber l’équivalent ou presque, de la quantité de gaz à effet de serre qu’elle dégage dans l’atmosphère.

Au nombre des projets de ce genre, on retient ceux portant sur l’efficacité énergétique, la production des énergies renouvelables ainsi que le renouvellement du couvert végétal à travers le reboisement. Le principe de la compensation carbone se fonde sur le fait de la globalité du phénomène de l’effet de serre, et partant, une quantité de carbone émise en un point de la planète est susceptible d’être compensée à travers la réduction ou la séquestration d’une même quantité en un autre point du globe. Ce principe place ainsi la préservation de l’environnement sous un nouveau prisme. Il s’agit d’un regard holistique permettant d’envisager la question de la réduction des gaz à effets de serre sous l’angle de la globalisation.

Contrairement au principe pollueur-payeur plutôt orienté vers la coercition autour de la protection de l’environnement, la compensation carbone priorise la coopération, la négociation et l’intermédiation entre plusieurs acteurs préoccupés par les émissions de plus en plus importantes de CO2 du fait de l’intensification des activités industrielles sur la planète. En effet, la chaîne de compensation s’organise autour de nombreux acteurs spécialisés. On peut citer par exemple les développeurs et les porteurs de projets autour desquels tournent labels, consultants et auditeurs, les opérateurs de compensation carbone et les courtiers carbones mais aussi le client final de la compensation.

Il y a lieu de préciser l’existence d’un fonds carbone qui est en fait un fonds d’investissement destiné au développement des projets aboutissant à terme aux crédits carbones. Nul doute que la compensation carbone constitue la meilleure formule d’approche de solution à la problématique de réduction des gaz à effets de serre dans une planète écologiquement menacée en raison de la recrudescence de l’activité industrielle.

Si un grand nombre d’entreprises, d’organismes et de particuliers se sont engagés dans un processus de compensation volontaire, celle-ci est, dans certains cas, obligatoire. Convenu en 1997, le Protocole de Kyoto a en effet défini des objectifs en termes de réduction des gaz à effet de serre à des secteurs d’activité économique comme les industries automobiles et du papier. Un système a été également mis en place pour permettre aux gros émetteurs de racheter des crédits carbones pour compenser leurs émissions.

Mais, perçue comme un permis de continuer à polluer massivement, cette possibilité de rachat de crédit carbone fait l’objet de critiques virulentes de la part d’un grand nombre d’organisation de défense de l’environnement.

 

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/comprendre-la-compensation-carbone-en-5-points-864140.html

Partages 0

One thought on “La compensation carbone, c’est quoi?

MikaPosted on  5:32 - Sep 26, 2017

Bon article, qui sera sûrement très utile à beaucoup de gens (ce qui est à déplorer quand on sait qu’on est en 2017 et que tout le monde devrait savoir de quoi on parle ! M’enfin …)

Bonne journée 🙂

Leave your message