Donations aux familles vulnérables

Depuis plusieurs années, la notion du bilan carbone est largement entrée dans le vocabulaire courant. Il s’agit pour chacun de calculer la quantité de gaz à effet de serre (GES) lors de chacune de ses actions (déplacement, construction etc…). Cette mesure permet ainsi de se comparer aux autres et surtout de déterminer les solutions les plus efficaces et les moins polluantes. Mais que faire en cas de bilan carbone défavorable ?

Compensation et dons

Tout d’abord, il est primordial d’effectuer la distinction entre la compensation et le don. En effet, si les Etats et les grosses entreprises ont des obligations de réductions des GES suite aux différents accords climatiques internationaux (Kyoto, Paris …), les particuliers ne subissent (pour le moment) aucune contrainte. Tous ceux qui dépassent les quotas imposés (appelés aussi des droits à polluer) ont donc l’obligation d’acheter des « crédits carbones » pour compenser. Ils peuvent donc s’en procurer auprès d’une autre entité n’ayant pas dépassé les quotas ou encore auprès d’un porteur de projet de réduction des émissions de CO2. La compensation est donc un acte obligatoire encadré et régulé par une législation internationale.

Vous l’aurez compris, le don constitue, lui, une contribution volontaire et même un véritable acte militant. Potentiellement, il est accessible à toutes les entités qui ne sont pas sous le coup des législations précédemment évoquées. Le principe de « crédits carbones » reste le même que pour la compensation légale sur le principe en y intégrant une forte dimension sociale, surtout en direction des pays les pauvres.

Bien évidemment compensation et don ne représentent pas un droit de pollution à tout va ! Gardez bien à l’esprit que les meilleures émissions de GES sont celles que l’on ne fait pas et qu’une non émission de GES reste préférable à une contribution même volontaire.

 

Où faire votre don en ligne ?

En France, pour proposer ce geste éco citoyen, les organismes se doivent de respecter la charte définie par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Depuis 2005, quatre acteurs majeurs se partagent la plus grande partie de ce marché.

 

Association CO2 Solidaire

L’association a vu le jour sous l’action du Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités (Geres). Elle vous permettra de financer des projets initiés par elle dans les pays les plus pauvres économiquement de la planète (Inde, Afghanistan, Cambodge, Maroc entre autres). Vous pourrez faire votre contribution en ligne directement sur leur site. https://co2solidaire.org/

 

Association Action carbone

Elle a été créée par le célèbre photographe Yann Arthus-Bertrand et son collectif Good Planet. L’association Action carbone se spécialise dans les actions en direction des états du Sud de développement des énergies renouvelables et dans la capture du dioxyde de carbone grâce à la végétation. https://www.goodplanet.org/fr/programmes/action-carbone-solidaire/

 

Entreprise Climat Mundi

Climat Mundi propose des chèques cadeau qui sont en réalité des certificats de réduction d’émissions de GES. Entre autres, elle contribue à la lutte contre la désertification en Erythrée et au développement des énergies renouvelables. http://www.climatmundi.fr/lng_FR_srub_3-Accueil.html

 

Entreprise Eco Act

L’entreprise Eco Act vous permettra de financer la mise en place de chambres froides au Burkina Faso ou encore de grands projets de reforestation principalement en Amérique du Sud. http://www.eco-act.com/

 

Partages 0