L’empreinte carbone chez soi !

L’empreinte carbone représente le niveau de co2 émis par une entreprise ou un être humain, notamment dans son mode de vie à la maison. Il est possible de limiter, par certains de nos comportements au quotidien l’émission des gaz à effets de serre, néfaste pour l’environnement.

 

Par quels moyens peut-on réduire son empreinte carbone ?

Chaque bâtiment, qu’il s’agisse d’une entreprise ou de votre logement personnel, par les matériaux dans lesquels ils sont construits, mais aussi par les ressources qu’il consomme (eau et électricité dans une large mesure), produit des gaz à effets de serre.

Selon Le Monde (http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/11/10/les-emissions-de-co2-cachees-des-francais_4806730_4527432.html) , l’empreinte carbone des français aurait atteint 10,6 tonnes de co2 par personne pour une année. Pour réduire l’impact environnemental, il est urgent pour chacun de revoir ses modes de consommation et son mode de vie.

Le logement arrive en tête de liste en matière d’impact environnemental, devant les transports et l’alimentation.

 

Porter une attention particulière à votre consommation d’électricité

Les appareils électroménagers doivent retenir votre attention. A l’achat, prenez garde à la classification de ces appareils : des étiquettes allant de A à E vous renseignent et vous invitent à acquérir du matériel moins énergivore. Le chauffage, notamment électrique, et surtout si votre logement n’est pas bien isolé, a, en plus d’un coût élevé, un impact sur l’empreinte carbone conséquent. Vous pouvez investir dans des équipements plus écologiques, comme des poêles à granules ou des panneaux photovoltaïques de manière à utiliser au minimum vos radiateurs électriques. Ce conseil est également valable dans le choix de vos lave-vaisselle ou lave-linge : les modèles récents sont moins gourmands en eau et proposent des programmes économiques.

 

Veiller à son alimentation pour réduire l’empreinte carbone

Troisième émetteur des gaz à effet de serre, l’agriculture a un impact sur l’environnement considérable. Dans le domaine de l’élevage, il est à savoir que la production de viande rouge est plus émettrice de co2 que la production de viande blanche. L’élevage est à lui seul responsable de 14% des émissions de gaz à effet de serre. Pour les fruits et légumes, privilégiez les produits locaux. Cela limite les transports des denrées alimentaires et permet de réduire les emballages. Faites également attention à votre consommation : l’eau en bouteille demande énormément de ressources pour recycler le plastique.

 

Penser à trier ses déchets, c’est faire un geste pour l’environnement

Les possibilités de tri des ordures ménagères sont aujourd’hui largement accessibles à une majorité des résidents en France métropolitaine. Désormais, le verre est séparé des emballages comme des ordures ménagères. Séparer le verre est très important, car, mélangé aux autres déchets, il ralentit la combustion des matériaux. Les emballages en plastiques, lorsqu’il sont eux aussi bien séparés du reste, sont recyclés afin de permettre de fabriquer de nouveaux objets.

Réduire votre empreinte carbone ne se fait pas seulement en évitant d’utiliser les transports en commun. Au quotidien, des installations optimisées et de bonnes habitudes comportementales permettent, à long terme, de protéger l’environnement, chose primordiale pour les générations futures.

Partages 0