Le Bilan Carbone de l’ADEME

Le bilan carbone est le nouveau concept qui est d’actualité, suite à la mise en place de la « taxe carbone ». De quoi s’agit-il réellement ? Quel est son objectif ? Comment est-elle réalisée ? Voici donc quelques éléments de réponse.

 

Mesurer les émissions de GES

Le bilan carbone est une méthode destinée à comptabiliser les émissions de gaz à effet de serre ou GES. Il a été créé par l’ingénieur Jean-Marc Jancovici et délivré par l’Agence pour l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie ADEME en 2002. Aujourd’hui, il s’agit de la méthode de comptabilité de carbone la plus utilisée en France. Aujourd’hui, pour réaliser un bilan carbone, à ‘importe quelle échelle, il faudra faire appel à un prestataire dédié ayant reçu une formation spécifique sur la « méthode bilan carbone® » délivrée par l’ADEME.

http://www.ademe.fr/

 

L’intérêt du bilan

Plus qu’un simple diagnostic, le Bilan GES vise à mettre en place différentes actions ciblées dont l’objectif est de réduire au maximum possible les émissions de gaz à effet de serre, et de financer de nouveaux projets, tels que la compensation carbone. Après avoir pris connaissance des différents détails de son Bilan Carbone, une entreprise a en sa possession un outil précis, détaillé et efficace qui lui permet de piloter ses activités suivant une nouvelle démarche beaucoup plus respectueuse de l’environnement. Ce type d’analyse permet entre autres d’évaluer sa dépendance envers les énergies fossiles comme le pétrole, le gaz naturel ou le charbon et de maîtriser par conséquent la consommation y afférente. Une entreprise présentant un diagnostic GES lourd et non respectueux de l’environnement, et qui réalise des activités énergivores et/ou polluantes est soumise à des taxes élevées. Ce type de bilan présente également l’avantage d’identifier et de mesurer les gains d’ordre financiers qui découlent d’une consommation beaucoup plus respectueuse de l’environnement. De plus, il offre une vue à 360° d’une entreprise, en soulevant entre autres les sources d’énergie utilisée, le traitement des déchets et les formules de transport.

 

Les étapes du bilan

Le Bilan Carbone de l’ADEME se base sur une démarche bien définie. Il vise à évaluer les émissions de GES d’une part, et à les réduire de manière considérable d’autre part. Cette analyse s’effectue donc sur une succession de plusieurs étapes. Il commence ainsi par une sensibilisation au changement climatique qui sera suivie par une définition bien précise du champ d’études. Vient ensuite l’étape de la collecte des données au sein de l’entreprise et l’exploitation des différents résultats issus de l’analyse. C’est seulement après ces quatre premières étapes que se déroule l’établissement et la concrétisation d’un plan d’action.

 

Plusieurs paramètres en compte

L’analyse basée sur l’émission de GES se présente sous la forme d’un tableau. Il est réalisé grâce à un logiciel mis au point par l’ADEME. Plusieurs paramètres entrent donc en ligne de compte dans l’établissement de ce document. Parmi ces facteurs figurent entre autres l’électricité achetée, les différents moyens de transport utilisés aussi bien pour les salariés que pour les marchandises, la fabrication des matières premières ou la consommation d’énergie générée par les produits vendus. Avec ce type de méthode, l’entreprise ne peut qu’être consciente de l’ampleur de sa responsabilité en termes d’émission de gaz à effet de serre.

Le tarif du bilan

Le tarif appliqué dans la réalisation de ce type de bilan au sein d’une entreprise varie en fonction de différents critères, entre autres l’activité à étudier ainsi que la durée de l’analyse et le prestataire. Il faut tout de même savoir que l’ADEME offre des aides financières aux entreprises et aux collectivités qui décident de réaliser ce type de diagnostic. À titre de référence, pour une entreprise, le montant de cette aide financière s’élève au maximum à 50 % de la prestation, avec un plafond de 15 000 euros.

 

www.bilans-ges.ademe.fr

Partages 0