Bilan carbone de la France

L’empreinte carbone d’un pays est un terme qui correspond à l’émission des Gaz à Effets de Serre accompagné par leur consommation, que ce soit sur le territoire ou importé. Ce phénomène se caractérise par la quantité de carbone transmis dans l’atmosphère dû aux activités d’un pays. L’effet de la mondialisation provoque l’augmentation de la quantité moyenne de carbone.

 

L’empreinte carbone d’un français

 

La Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques établit l’inventaire de l’émission des Gaz à Effet de Serre ou GES des pays qui sont membres. Cet organisme est en charge de comptabiliser les émissions sur chaque territoire des états membres. Le principe d’élargissement du suivi des émissions reste un moyen permettant de diminuer la pression qui résulte de la consommation des ménages du pays auquel il est adressé.

La mondialisation économique et les politiques qui visent à limiter les émissions de GES ont contribué à l’élaboration du principe d’élargissement. Il consiste à transférer les activités qui émettent des gaz vers les autres zones de limitation. On peut avoir plus de détail en cliquant sur http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lessentiel/s/lempreinte-carbone.html.

 

L’empreinte carbone et la demande des français

 

L’empreinte carbone des français apporte des informations supplémentaires pour faire l’inventaire de l’émission de gaz à effet de serre sur le territoire. Le calcul de cette empreinte sert à l’estimation de la quantité de GES utile à la consommation moyenne d’un français. Les biens, les services, l’usage des infrastructures, les importations et exportations sont des activités liées à la consommation des GES. L’empreinte rassemble aussi les gaz émis par les ménages, la fabrication et le transport des biens même en dehors du pays. Pour obtenir des informations complémentaires, il faut cliquer sur http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lessentiel/ar/206/1087/lempreinte-carbone-demande-finale-interieure-france.html.

 

Le dioxyde de carbone en France

 

En France, l’empreinte carbone d’un français concernant le CO2 dépasse la moyenne puisqu’il est supérieur à 48 % par rapport aux GES présents sur le territoire. L’accroissement du CO2 provient généralement de la production et du transport des biens et services. Avec le système de transfert des activités, les émissions de GES sont estimées à 49 % pour les zones étrangères. Ce pourcentage s’associe à l’émission de CO2 des ménages et celle de la production nationale pour donner la note finale.

 

Les Gaz à Effet de Serre en France

 

Pour calculer la moyenne d’une empreinte, il faut déterminer les trois principaux gaz. En général, ce sont les CO2, N2O ET CH4 qui composent le GES. Ces éléments déterminent l’empreinte de la France qui est supérieure à 54 % de volume total.