Compteur électrique connecté

La modernisation et l’amélioration des performances du réseau électrique est d’une nécessité inéluctable. La raison est que les consommateurs verront certainement leur niveau de consommation d’électricité s’accroitre au regard de nouvelle habitude consommation notamment avec la vulgarisation des voitures électriques et d’autres objets connectés. Le compteur électrique connecté va donc accompagner cette nouvelle donne qui ne tarde pas à montrer le bout de son nez.

Compteur électrique connecté, modernisation et amélioration des perform

Compteurs connectés, qu’est-ce que c’est ?

Le compteur connecté est un projet d’envergure européenne. Son utilisation ne permet pas seulement de faciliter la communication entre les fournisseurs, les intermédiaires et les consommateurs, mais aussi de permettre une adaptation au regard des enjeux liés à l’économie d’énergie. Selon le directeur du programme Linky chez ENEDIS, Bernard Lassus, tous les pays sont concernés par les défis liés à la protection de l’environnement et d’une utilisation rationnelle des ressources énergétiques.

Les technologies se développent de plus en plus et on voit, ainsi, l’apparition d’objets connectés dans notre environnement quotidien. Ça peut être un thermostat connecté Netatmo, Nest ou encore Qivivo qui permettent de contrôler votre consommation énergétique.

Le développement des compteurs connectés

La démocratisation des compteurs connectés aussi appelés compteurs intelligents (en anglais smart meter) est à l’origine un projet de l’Union Européenne. Cette dynamique est codifiée tour à tour par les directives 2006/32/CE du 5 avril 2016 et 2009/72/CE du 13 juillet 2009. Suite au projet dénommé « smart grids européen », les premiers essais datent de 2010. Des foyers ont été équipés de ces compteurs connectés par la société ERDF. Cette expérimentation a connu un succès retentissant au point d’amener des pays tels que l’Italie, l’Irlande ou la Hollande à initier une systématisation de l’utilisation de ces compteurs intelligents.

La France n’est pas en marge de cette dynamique. En effet, constatant le succès de la phase expérimentale du projet « smart grids européen », la commission de régulation de l’énergie permet à ERDF d’équiper environ 35 millions de compteurs connectés « Linky » chez des particuliers sur 6 ans soit de 2015 à 2021. Malgré des débuts difficiles en France, le concept a réellement séduit à l’étranger. Selon les chiffres publiés par ENEDIS, environ 700 millions de compteurs connectés sont déjà installés dans le monde. Bien que le projet prévoie pour les années 2018 et 2019, des installations à raison respectivement de 25 000 compteurs, il est à signaler qu’en 2017, 14 000 compteurs avaient déjà été installés.

Concrètement, les usagers équipés du compteur Linky ont donc bénéficié de la réparation de certaines pannes à distance, sans nécessairement qu’un agent ne se déplace pour le terrain. Le suivi des consommations s’opère quotidiennement tel que les consommateurs peuvent consulter les détails de leur niveau de consommation via la plateforme du gestionnaire du réseau qui est ENEDIS.

Avantages

L’objectif est de permettre d’améliorer la distribution d’énergie électrique. L’utilisation des compteurs connectés revêt des avantages non seulement pour les consommateurs, mais aussi pour le fournisseur et pour le gestionnaire des réseaux électriques. Il va permettre une communication permanente.

Comme on peut s’y attendre, l’équipement d’un compteur connecté permet au consommateur de bénéficier de la réduction des délais d’interventions en cas de problèmes. Qui dit réduction des délais d’intervention, dit baisse des coûts d’intervention justement. Le compteur connecté permet au consommateur de mieux gérer sa consommation en électricité car peut consulter sa situation quotidiennement. La relève à distance permet au consommateur d’être facturé sur sa consommation réelle et non plus sur sa consommation estimée. Il sera donc dorénavant possible d’ouvrir ou de suspendre un abonnement d’électricité plus simplement et à distance. Le changement de puissance sera aussi possible sans qu’un technicien ne vienne intervenir directement sur le terrain.

Pour le fournisseur d’énergie électrique, le compteur connecté permet de réduire voire d’éliminer les litiges liés aux problèmes de facturation vis-à-vis des clients. Pour le gestionnaire des réseaux électriques ENEDIS, le compteur connecté permet de localiser plus rapidement les problèmes sur le réseau, détecter les éventuelles fraudes ou tentatives de fraude à la consommation électrique. Le compteur intelligent permet aussi d’identifier les pics de consommation d’énergie électrique tout en facilitant la transition aux énergies renouvelables. ENEDIS reçoit les données de consommation en temps réel et donne la possibilité aux consommateurs d’y avoir accès au même rythme.

Compteur électrique connecté, modernisation et l?amélioration des perform

Le cas des compteurs Linky

Comme prévu par la commission de régulation de l’énergie, 35 millions de compteurs connectés Linky ont été installés en France.

Les modalités

ENEDIS le gestionnaire du réseau électrique a envoyé un courrier aux circonscriptions bénéficiaires, pour les informer de la date d’intervention des agents qui viendront remplacer les anciens compteurs par des compteurs connectés. En clair, c’est donc ENEDIS qui a établi le programme des interventions dans les différentes communes et dans les différents quartiers. Le changement de compteur ne se fait pas à la demande des consommateurs. Alors, si le bloc compteur se trouve à l’extérieur, la présence du consommateur n’est pas obligatoire.

Mais si l’accès au compteur nécessite d’entrer dans la propriété ou dans le bâtiment, la présence du consommateur ou d’un représentant est nécessaire pour permettre à l’agent d’avoir accès au bloc compteur. En effet, l’installation d’un compteur connecté s’effectue en trente minutes en moyenne. Le technicien qui peut répondre aux questions des consommateurs, laisse, en outre, une brochure expliquant le fonctionnement du compteur.

La mise en fonctionnement du compteur connecté peut donc se faire à distance par ENEDIS. L’installation du compteur connecté Linky est gratuit. Toutefois, le coût de pose des compteurs connectés Linky a été estimé globalement à 5,7 milliards d’euros d’ici à 2024, le tarif d’acheminement de l’électricité devrait, donc, être légèrement majoré. Enedis rassure le consommateur car cette augmentation sera compensée grâce aux économies d’énergie engendrées par l’utilisation des nouveaux compteurs.

Quelques précisions en lien avec le déploiement des compteurs connectés

Les compteurs connectés installés appartiennent à la collectivité locale et le gestionnaire du réseau de distribution électrique est Enedis. Les informations relevées des compteurs connectés vous appartenant, elles doivent sont protégées. Cette obligation de protection des données personnelles est d’ailleurs consacrée dans le droit Européen en général et Français en particulier. Les compteurs connectés Linky ne sont pas nocifs pour la santé. En effet, L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (Anses) a émis une étude en décembre 2016 qui conclut sur un faible risque lié à l’utilisation de ces compteurs, bien en deçà de l’exposition que l’on peut subir en utilisant un smartphone ou un WIFI.

Le secteur de l’électricité n’est pas le seul qui s’intègre à une dynamique d’usage de compteur connecté. Ainsi, la directive européenne du 2009/73/CE 13 juillet 2009 relatif aux règles communes pour le marché intérieur du gaz naturel contraint les Etats membres à préparer un programme de déploiement de compteurs de gaz connectés. La France est d’ailleurs parmi les premiers pays à avoir émis un avis favorable pour la mise en oeuvre d’un calendrier de lancement d’équipement de compteur à gaz connecté dans son territoire national. Le pays y entrevoit un potentiel économique et environnemental.

A travers ce site, vous pourrez avoir d’autres infos sur le compteur Linky.

Laisser un commentaire